Sauvage et Civilisé

Décapitation et massacre sont l’expression d’une sauvagerie qui a pour seul objectif de détruire la civilisation.

Sauvage

« Se dit de quelqu’un qui n’a pas le comportement social, l’attitude morale attendus dans une société civilisée. »

Dictionnaire Littré

Le sauvage dans sa relation aux autres est dans l’incapacité d’inhiber sa nature animale. Il n’est mu que par le moteur de sa survie.

La société est pour lui un filet relationnel qui n’a pour objet que de réduire sa liberté. Détruire, tuer, se justifient à ses yeux par la seule nécessité d’exister biologiquement.

Le sauvage le pire est celui qui fait appel à son intelligence pour justifier sa sauvagerie.

*

Civilisé

« La culture est terrestre quand la civilisation est transcendante. »

Jacques Le Goff – janvier 2004

Une culture peut justifier la sauvagerie. Le communisme et le nazisme ont eu des élites cultivées capables de mettre en œuvre la pire des barbaries.

La civilisation pose son regard sur l’homme et prend la mesure de sa dimension. « L’homme passe infiniment l’homme », selon l’expression de Blaise Pascal.

C’est la vision transcendante de l’homme qui lui donne son caractère civilisé.

*