Peuple et populisme

Peuple

 

images (1)

La parole est au peuple. La parole du peuple, c’est la parole du souverain. »

Charles de Gaulle – Discours du 25 août 1944

 

C’est la constitution de la Vème République voulue par le Général de Gaulle qui permet de renouer avec la notion ancestrale de peuple. La notion de peuple avait été jusqu’alors largement instrumentalisée par les adeptes de la Révolution ou les communistes. Le peuple alibi, en permanence évoqué, était en fait un concept et non une réalité humaine.

Ce concept d’un peuple parfait était différent du peuple réel mal-pensant dont Voltaire comme Marx se méfiaient tout particulièrement.

De Gaulle revenait au peuple réel, de chair et de sang qui, depuis les premiers rois capétiens, transmettait sa souveraineté au souverain. Ce que nous vivons avec l’élection au suffrage universel du chef de l’Etat.

***

Populisme

images (5)

 

« Le populisme est le symptôme de la volonté du peuple de retrouver son droit à la parole. »

Chantal Delsol

 

La transmission de la souveraineté du peuple directement au souverain n’est pas concevable pour la multitude des héritiers des parlements de l’Ancien Régime, qui morcelaient le pouvoir à leur profit.

Autrefois, juges, avocats, commerçants ou officiers royaux, ils préparèrent la Révolution et s’arrogèrent le pouvoir au nom du peuple, mais à leur seul bénéfice.

Actuellement, toujours juges et avocats, mais aussi journalistes et philosophes bien-pensants, ils veulent conserver le pouvoir et qualifient toute forme de retour à la souveraineté du peuple de « populiste ».

***