Province et région

La province

 « Quand reverrai-je, hélas de mon petit village fumer la cheminée, et en quelle saison reverrai-je le clos de ma pauvre maison, qui m’est une province et beaucoup davantage ? »

Joachim du Bellay  – Les regrets-

La province procède de notre héritage romain. La première province de Gaule, la « Provincia », donna son nom à la Provence.

La province s’inscrit dans une histoire et une culture, elle est le lieu de l’enracinement, de l’histoire vécue à l’aune de la famille. La province, patrie en réduction, permet de faire le lien avec la grande Patrie et lui donne sa dimension charnelle.

Une cinquantaine de pays dans le monde ont conservé cette subdivision territoriale traditionnelle.

La région

 « Des trois bandes ou régions qui divisaient devant nous la plaine d’Athènes, nous traversâmes les deux premières, la région inculte et la région cultivée. »

François-René de Chateaubriand – Itinéraire de Paris à Jérusalem-

La notion de région apparaît au XIIème siècle et désigne un vaste territoire. La région est en fait un espace identifié d’une manière rationnelle en fonction de sa topographie, de son climat, de sa dimension adaptée à tel ou tel type d’activité. Il n’est pas neutre de constater que la presque totalité des identifiants des régions, en France, sont des « logos » alors que les provinces possédait des armoiries inscrites dans une histoire longue. Pour résumer, la région s’inscrit parfaitement dans la mondialisation par sa simple identité: un espace d’activités.

Publicités