Résistance et résistant

Résistance

 « L’obéissance au devoir est une résistance à soi-même »

Henri Bergson

L’acte de résistance, dans sa dimension la plus noble, procède du sacrifice de soi-même au profit du bien commun.

Il nécessite de posséder les outils du discernement qui permettent de percevoir la réalité concrète du devoir.

Résister, c’est aller au-delà de la petitesse de l’intérêt personnel pour concentrer son énergie au service de la communauté.

Résistant

 « La force de caractère, et non l’instruction, donne à l’homme une armature intérieure résistante. Privé de cette armature, il devient le jouet de toutes les circonstances »

Gustave le Bon   « Aphorismes du temps présent »

Etre résistant procède de l’être et non de l’avoir. C’est l’éducation et non l’instruction qui permet de forger la force de caractère nécessaire au résistant. Rigueur, discipline, sens du sacrifice construisent cette armature qui permet d’aller à l’encontre de la facilité, du laisser faire, de la paresse intellectuelle et physique.

Le résistant connaît le cap et serre les dents dans la tempête.

Publicités