Hériter et héritage

Héritier

A man and a young boy walking down an avenue of trees.

« Se dit aussi par rapport à la chose dont on hérite. Il voulait avoir un héritier de son nom, héritier de la vertu de ses ancêtres, héritier des talents de son père »

Académie française

Le fait d’hériter est indissociable de la notion de transmission. Une autre notion liée à l’état d’héritier est celle de filiation. C’est la filiation qui définit la légitimité de l’héritier. Ainsi la transmission par la filiation induit la présence d’un père et d’un fils. En conséquence, l’espace naturel où l’héritier accueille et transmet son héritage est la terre des pères, la patrie.

Etre héritier, et assumer son héritage, procède alors de l’acte fondamental qui permet à chaque génération de construire son avenir sur le socle des précédentes.

 

Héritagesalle-aux-canons

 « Ce ne sont point les enfants qui travaillent

Mais on ne travaille jamais que pour ses enfants. »

Charles Péguy    « Le Porche du Mystère »

L’héritage est à la fois ce que l’on transmet et ce que l’on reçoit. Fruit du travail, des sacrifices et du génie de nos prédécesseurs, l’héritage est enrichi par notre propre labeur, notre propre expérience. Mais cet enrichissement a une finalité précise, comme le rappelle Péguy, celle de transmettre à nos enfants afin qu’ils apportent, eux-mêmes, à leur génération, leur génie singulier fruit de leur propre filiation.

L’héritage devient ainsi le matériau nécessaire à la construction de la civilisation.

Publicités